du chant d'Eliote

du chant d'Eliote

Lhassa Apso

A LA UNE !

A LA UNE !

La petite Jokhang est partie dans sa nouvelle famille,elle est très jolie et ses propriètaires souhaitent la faire confirmée le moment venue,elle pourrait aisement faire des expos tout comme  Jhankri Jowo et Jonangpa toujours a l'élevage ,qui sont également très beaux et ferons leurs débuts en expo en novembre.

Les autres membres de la fratries ont profités du beau temps pour aller se promener avec papa Dorjee. 

PRESENTATION

PRESENTATION

Le lhassa apso

J'ai eu un coup de coeur pour le lhassa apso en tombant sur un article consacré a ce petit chien,dés lors j'ai su qu'il partagerait ma vie,et pire encore que cette race serait la passion d'une vie.Mais pour aimer le lhassa apso il faut le connaitre et surtout le comprendre.

Voici un petit paragraphe sur ses origines et son caractère,ensuite a vous de juger et vogue 



 

Le lhassa apso est le chien type et le modèle des petits chiens tibétains.A l'origine du shih - tzu développé en Chine , il s'apparente aussi à l'épagneul et au terrier tibétains . Il ressemble même vaguement au dogue du Tibet , notamment dans l'aspect de la queue enroulée sur le dos.

Lhassa est la capitale du Tibet . Ce pays , aux variations climatiques extrêmes , est situé dans l'Himalaya , entre l'Inde et la Chine.
LE TIBETAu Tibet , on nomme ce chien " Abso Senk Kye " ou " le chien - lion aboyeur et sentinelle " . Le lhassa apso a été élevé dans les lamaseries et les villages entourant Lhassa , et utilisé comme chien de garde d'intérieur . Il est même possible que les lhassa apsos aient été vénérés en tant que réincarnations de lamas . Cependant , certains auteurs estiment qu'il serait issu d'un croisement entre le terrier du Tibet et l'épagneul tibétain , seules races originelles , Ils pensent aussi que le lhassa apso aurait vu voir le jour , il y a 2500 à 2800 ans , dans la vallée du Bonheur (Shangri Lah ). Des documents chinois du VIIe siècle font mention de cadeaux - des petits chiens type lhassa apso - offerts par le roi K'Iu Wen Tai de l'empire de Bysance à l'empereur chinois de la dynastie des Tang . Ces petits chiens seraient à l'origine des lhassa apsos et des shih - tzus . En revanche , d'autres auteurs maintiennent l'hypothèse que les Tibétains - le Dalai Lama lui même - auraient offert ces chiens à l'empereur chinois , d'où l'origine de l'élevage des shih tzus à la cour impériale .

Si l'histoire du Tibet est mal connue ,celle du lhassa apso l'est encore moins . On sait que des petits chiens tibétains sont arrivés à la cour impériale en Chine . Apparemment , le lhassa apso était autant un chien de manchon ( il était glissé dans les manches des robes des moines ) qu'un chien de garde pour les trésors et les reliques sacrées des lamaseries et ce , en compagnie des chats de garde.

L'histoire moderne du lhassa apso est heureusement mieux connue . Elle révèle qu'au Tibet , ce chien était sacré .De plus au XIXe siècle, tout commerce international d'animaux vivants était interdit . Le colonel Bailey , attaché militaire et commercial au Tibet , se vit offrir un mâle et deux femelles  et revint en Angleterre avec , en plus , cinq chiots . Avec sa femme , il développa alors le premier élevage européen .




 

Au début du XXe siècle régna une énorme confusion entre les différentes races de chiens tibétains. Ce n'est guère étonnant ; le terrier du Tibet n'est pas un terrier ,le shih tzu dérive du lhassa apso  et a été exposé  sous le nom de " lhassa lion dog " jusqu'en 1937 . Le lhassa apso fut appelé tour à tour petit chien lion tibétain , terrier de lhassa ,chien talisman , épagneul nain tibétain - alors que l'épagneul tibétain est une race à part , sans doute la race originelle des petits chiens asiatiques. En 1934 , le nom de  lhassa apso s'imposa enfin .

Quelques dates.

1933: arrivée du lhassa apso en Amérique du Nord

1934: création de la Tibétan Breed Association au Royaume uni

1935: élaboration du premier standard au Royaume uni

1949: entrée du lhassa apso en France.

1955: le lhassa apso sort enfin du groupe des terriers aux Etats unis

1960 : création du Club des Chiens du Tibet en france par Melle Dupont.

L'histoire de l'arrivée du lhassa apso en France est tout à fait rocambolesque. Suivant le Dr Luquet , un couple de Britanniques rentrant des Indes avec un couple de lhassa apso ne put payer les frais requis pour la mise en quarantaine . Il donna ses chiens à un marin à Anvers , en Belgique .Ce dernier épousa une Lilloise (habitante de Lille , au nord de la France ) et céda le mâle dénommé Xérès ,à un commerçant de Lille. Par la suite ,Melle Dupont acheta ce chien . Pour commencer l'élevage ,elle fit l'acquisition aux Etats unis d' une femelle ,Hamilton Kangmar ,
qui fut inscrite n°1 à la section lhassa apso du Livre des origines français .(LOF).









 

Personnalité.

Le lhassa apso est un petit chien enjoué et intelligent qui affirme sa forte personnalité et ses désirs. Chien de garde idéal ,il reconnait aisément les amis et les intrus .Il se rapproche plus du chat - avec lequel il s'entend bien - que du chien : il n'est pas obéissant de nature .Sans être hargneux , il ne supportera pas d'être un chien-jouet. Chien d'appartement par excellence ,il est réservé avec les inconnus et enjoué avec ses propriétaires.Il a été utilisé comme chien de garde et comme compagnon de "trekking" au cours des expéditions vers les plus hauts sommets de l'Himalaya.Réputé pour son ouie très fine,on était persuadé de sa capacité à prévoir les avalanches.

  En somme , le lhassa apso à toutes les qualités . On le décrit  agréable , vif et patient . A le voir , on le dirait orgueilleux avec la tête placée haut et sa crinière de lion ondulant à chaque mouvement.Cette apparence hautaine  que la sélection lui a donnée il n'en profite pas,sauf si on accède à tous ses caprices.Alors , comme tout chien qui se respecte , il saisit le commandement de la hiérarchie et n'en démord plus.

On le dépeint indépendant ,plus désireux de garder sa liberté et ses distances que de se calfeutrer sur les genoux de ses maîtres.On l'acquiert souvent pour cette qualité ,et on l'éduque en conséquence.Mais l'attachement entre le maître et son chien est un lien réciproque . S'il existe des lhassa apsos distants,il en est d'autres qui sont plutot "collants" et qui ne supportent pas la séparation.On attribue à ce chien un brin de sagesse orientale , mais gare à celui qui ne lui inculquera pas les rudiments de savoir- vivre en société:il vivra avec un lion vénérable , mais un lion quand même.Même si sa petite taille ne fait pas peur , elle ne l'empêche pas de défendre ses privilèges.Le lhassa apso supportera mal qu'on le traite de peluche vivante ,tout juste bonne à être caressée sans arrêt ou transportée dans les bras de n'importe qui.Un peu de respect s'impose.

(
extrait LE LHASSA APSO aux éditions LE JOUR)